Qu’est-ce qu’un corps de roue libre ?

corps de roue libre

Un corps de roue libre est un dispositif mécanique dont la tâche principale est d’empêcher la transmission de couple à l’arbre d’entraînement à partir de l’arbre mené, lorsque l’arbre entraîné commence à tourner plus rapidement. Le corps est également utilisé lorsqu’il est nécessaire de transmettre le couple dans un seul sens. Comment considérer le principe de fonctionnement, les composants de l’accouplement, ainsi que ses avantages et ses inconvénients et son application de couplage. 

Fonctionnement d’un corps de roue libre 

Le principe de fonctionnement de la roue libre à rouleaux est plus simple, car c’est le type de mécanisme le plus courant dans l’industrie automobile. Le corps de roue libre à rouleaux est divisé en deux moitiés d’accouplement. La première moitié d’accouplement est fixée rigidement sur l’arbre d’entraînement, la seconde moitié d’accouplement est reliée à l’arbre mené. Lorsque l’arbre d’entraînement tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, les rouleaux d’accouplement, sous l’action de la force de frottement et des ressorts, roulent dans la partie étroite de l’espace entre les deux moitiés d’accouplement.

Après cela, un blocage se produit, tandis que le couple commence à être transmis du demi-accouplement principal au demi-accouplement entraîné. Lorsque la moitié d’entraînement de l’accouplement est tournée dans le sens antihoraire, les rouleaux roulent dans la partie large de l’espace entre les deux demi-accouplements. Il y a séparation des arbres menant et mené, tandis que le couple cesse également d’être transmis. Sur la base du principe de fonctionnement, on constate que le corps de roue libre à galets transmet le couple dans un seul sens. Lors de la rotation dans l’autre sens, le corps défile simplement. Afin d’avoir un peu plus d’informations, il serait judicieux d’aller sur www.xxcycle.fr

Quels sont les avantages et inconvénients d’un corps de roue libre ? 

 Le corps de roue libre présente les avantages tels que l’engagement et le désengagement automatique du mécanisme et la simplicité de la conception. À l’aide de mécanismes de roue libre, la conception des composants et des assemblages de la machine est simplifiée. Il est nécessaire de préciser qu’un corps de roue libre à cliquet est plus fiable qu’un corps à rouleaux. Dans ce cas, le mécanisme à cliquet est réparable, contrairement au mécanisme à rouleaux. Le corps de roue libre à rouleaux est une unité non séparable et s’il tombe en panne, une nouvelle pièce est installée.

Les inconvénients du mécanisme de roue libre à rouleaux sont l’impossibilité de réglementation, l’alignement strict des arbres et la précision de fabrication accrue. Le corps de roue libre à cliquet présente les inconvénients comme l’impact lorsque le chien s’engrène avec les dents, le mécanisme à cliquet tourne avec un bruit caractéristique et en raison de fortes charges, les dents de la roue à rochet sont effacées, après quoi le corps à roue libre tombe en panne. 

Les appareils et principaux composants d’un corps de roue libre 

Considérez le dispositif et les composants des deux principaux types de corps de roue libre à rouleau et cliquet. Le corps de roue libre à rouleaux les plus simples se compose des éléments tels que la cage extérieure avec rainures spéciales sur la surface intérieure, d’une cage intérieure, des ressorts situés sur la cage extérieure et conçus pour pousser les rouleaux et des rouleaux transmettant le couple dû à la force du frottement lorsque l’accouplement est bloqué.

Dans la roue libre à cliquet, au lieu de rainures sur la surface intérieure de la bague extérieure, on utilise des dents qui ont une butée sur un côté. Dans ce cas, les deux anneaux sont calés par un cliquet spécial, qui est pressé contre l’anneau extérieur au moyen d’un ressort. 

Application de couplage d’un corps de roue libre 

 Les mécanismes de roue libre sont largement utilisés dans les assemblages de véhicules de divers fabricants. Ainsi, la roue libre est présente dans les systèmes de démarrage d’un moteur à combustion interne. Ainsi, la roue libre fait partie du démarreur. Au moment où le moteur démarre et prend de la vitesse de fonctionnement, le corps en déconnecte le démarreur. Sans embrayage, le vilebrequin du moteur pourrait endommager le démarreur. Ils sont aussi très fréquents dans les transmissions automatiques de type classique. Dans celles-ci, le mécanisme de roue libre fait partie du convertisseur de couple, un dispositif responsable de la transmission et du changement de couple du moteur à combustion interne à la boîte de vitesses. Les générateurs ont aussi besoin du mécanisme d’un corps de roue libre.

Par contre, le corps agit comme un élément de protection, limitant la transmission des vibrations de torsion du vilebrequin du moteur à combustion interne. En outre, le corps neutralise les vibrations sur la courroie de l’alternateur, réduit le bruit de la transmission par courroie. En général, le mécanisme de roue libre prolonge ici de manière significative la durée de vie du générateur. 

Quelle différence entre un vélo de route et un vélo tout terrain ?
Vélo : Pourquoi ne pas passer au tandem ? Découvrez tous ses avantages